Rechercher
  • jasminlafortune

Jour 4 du pèlerinage

Mis à jour : nov. 18

Donc, ce matin là. Je fais des gros étirements. Y'était temps que j'y pense sérieusement! J'apprends à faire mon sac à dos comme jamais. Je pogne une coche comme on dit. Je pars faire mon épicerie et je commence la marche.

Rendu là, j'ai déjà une interview de fait pour Québécor, je commence à être sérieusement enivré de la vague de support que je reçois. Je suis à me demander à quel point ça fera boule de neige. Est-ce que je vais passer aux nouvelles internationales? hahaha. J'y ai cru que ça se pourrait.

------

Publication Facebook:


Kwe kwe!

Y faisait donc bien beau! J’ai marché environ 15 kilomètres. Arrêté mi chemin Entre Ste-Émilie de l’énergie et St-Zénon. Première expérience de dormir sans signal cellulaire. Même google n’a pas su où j’ai vraiment dormi. Faut le faire! Tant qu’à dire que je ne peux pas faire de vidéo en directe, je vais écrire un peu plus que d’hab.


Parti de l’Auberge D’Émilie de Ste-Émilie-de-l’énergie vers 10:00 le matin après avoir soigneusement tout reconfiguré mon sac à dos pour essayer d’enlever le maximum de stock inutile pour m’alléger, je suis allé scraper mes efforts en achetant trop de stock à l’épicerie. Mais c’était tellement bon! Je traîne un peu plus de 20 livres. Ça se laisse porter comme on dit.


J’ai vu Alice pour la première fois. Elle est venue me porter un café avec sa fille. Ça m’a fait vraiment chaud au coeur. Quelle belle surprise! Merci à vous xxx


Mes jambes allaient mieux mais j’ai vraiment abusé la première journée et je crois que je paye encore pour. Relax Jasmin, y’en a pas de presse!

J’ai pus d’ampoule. J’en ai eu seulement une le premier jour. j’ai remédié de plasteurs jusqu’à temps que je m’achète une paire de tit bas hier. Aujourd’hui aucun trouble d’ampoule. Aujourd’hui c’est au anches que le mal est apparu.

J’ai toffé jusqu’à 15:30. Je dois me garder de l’énergie après ma marche pour faire tout mon campement, trouvé des bons arbres pour suspendre la toile près d’un espace assez plat pour y dormir. C’est une science inexacte. Je suis fier de moi. Je suis bien à la belle étoile à me masser les jambes et connecter avec la nature. Elle nous offre tout ce donc on a besoin.


Mag est venue me ravitailler et m’a acheté l’outil mythique du nomade, la hachette. Je capote comment j’aime ma hachette. Merci Mag xxx

La réaction sur les médias sociaux me fait chaud au coeur. Je pensais bien que mes amiEs trouveraient ça cool mais pas à ce point! C’est hot! Vous me rendez la promenade tellement plus légerte. Tous les jours des amis courent pour me ravitailler. Tous les jours je dis non à des gens qui se proposent pour me ravitailler.

Je sais que je manquerai de rien avec vous tous et toutes qui me supportent.

Des gens m’envoient des sous pour acheter des fleurs via coopjardinons.com (onglet $ et des mots par courriel (au jasmin@coopjardinons.com pis ça aussi ça me fait chaud au coeur.


J’ai eu toute une angoisse. Jack voulait pas qu’on s’arrête. Il est remonté vers la rue. Je portais pus attention et quelqu’un a pensé qu’il était abandonné et l’a embarqué. Perdu le chien. Cherche le chien un boutte. Je me dis, quelqu’un va m’appeler. Va chercher mon cell. Pus de cell. Cherche le cell. Y’avait tombé à 200 mètres du campement... mais sti, pas de signal. Cherche le signal. J’ai miraculeusement trouvé 5 pieds carrés où sa pognait. Fiou. Tout s’est réglé en dedans d’environ d’une heure et demi mais sti que ça vient me donner un aperçu du sérieux à prendre pour les derniers 80 km entre St-Michel-des-saints et Manawan. Le signal pognera pas souvent. Prépare toi mon Jas.

Guillaume, un ancien jardinier du Potager d’Ambroise, est arrêté me donner de l’argent pour des fleurs. C’est tellement cool comme contact humain dans ma journée. Merci Guillaume xxx


Au final, je vie une belle expérience de camping sauvage drette sur le bord de la 131 nord. C’est trop beau!


J’ai fumé mon calumet de la paix avec Jack et des chansons autochtones qui me sont apparus dans ma tête. J’ai vraiment eu le feeling que des gens de la communauté attikameks chantaient dans ma tête et que ça ne venaient pas de moi... c’était une drôle de sensation. L’esprit est ailleurs après un petit calumet.


Je vous ambrasse


Xxx



------

Ce soir là je commence à pogner une crampe solide dans les hanches. Je me dis, je ferai pas comme le premier jour. Je cherche tout de suite une place où dormir. Après coup, je me suis demandé si on se fait pincer par les gens de l'intangible. C'est bizarre ce que je dis là, mais je le pense pour vrai. Dans le monde magique des esprits ou d'appelle-donc-ça-comme-tu-voudras, j'ai l'impression qu'on m'a fait signe en me créant un mal instantané pour me faire agir en conséquence. T'as le droit de penser que je suis fou, mais je t'invite à aller marcher un long pèlerinage pour sentir l'intangible toi aussi.


2 vues